Justin Case – Bons baisers de Moscou – Jean-luc Bizien

Justin Case – Bons baisers de Moscou – Jean-luc Bizien


Justin Case – Bons baisers de Moscou (Broché)


Prix habituel EUR 15,00
Neuf: EUR 15,00 EUR En stock
Used from: EUR 15,00 En stock
Release date: November 14, 2019.
buy now

Présentation de l’éditeur



Le tome 4 de JUSTIN CASE !

Étrange message que Matthew Slides reçoit à son domicile !

Le texte est codé, au point qu’il faut faire appel aux talents de Sonny Boy pour en saisir le sens.

Et voilà que l’ancien avocat d’affaires est rattrapé par son passé : un vieil ami, perdu de vue depuis des lustres, l’appelle au secours depuis la Russie. Il se dit menacé par les services secrets et bientôt arrêté.

Si tel est le cas, le malheureux risque d’être condamné pour espionnage… et exécuté sans que quiconque ait vent de sa terrible situation.

Pour lui venir en aide, une seule solution : embarquer pour Moscou et découvrir de quoi il retourne. Ce que Justin Case n’hésite pas à faire. Le jeune milliardaire saute dans son jet en compagnie de ses compagnons.
Destination ?
L’ancien paradis des espions !

Présentation de l’auteur



Jean-Luc Bizien est un auteur de romans policiers, de science-fiction, de fantasy, de littérature jeunesse, de livres-jeu.

Il écrit également sous les noms de plume Sean McFarrel et Vuk Kovasevic.

Il est le frère de l’illustrateur Éric Bizien.

Il a grandi au Cambodge et vécu aux Comores avant de s’installer en Normandie, où il a étudié l’anglais et intégré l’École normale de Caen comme major de promotion en 1984.
Pendant quinze ans, il a enseigné auprès de l’enfance en difficulté, dans les ZEP et les instituts spécialisés.

Il a publié en 1989 son premier jeu, « Hurlements ». Puis, en 1994, lui a été décerné le prix Casus Belli du meilleur jeu de rôles pour « Chimères » (Ed. Multisim). Les Éditions Bayard vont également le solliciter et pour Jean-Luc Bizien, c’est l’occasion d’écrire une trilogie médiévale fantastique, dont le premier livre est publié en 1999 et se voit alors, nommé directeur de la « Collection Imaginaires ».

En 2000, il publie son premier thriller fantastique, « Le masque de la bête », suivi en 2001 d’un roman historico-policier « La muraille », deux romans que l’auteur a adapté de son premier jeu de rôles « Hurlements ».

En 2001, il quitte définitivement l’Éducation Nationale pour se consacrer à l’écriture.

Outre « Vivez l’aventure », sa collection best-seller chez Gründ, il a publié chez Plon « Wendy et les mutants » (2006-2007), une trilogie qui rencontre un grand succès auprès du jeune lectorat.
En 2009, il crée le personnage de l’aliéniste Simon Bloomberg pour « La Cour des miracles » (2009-2012), une trilogie de romans policiers historiques se déroulant en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Jean-Luc Bizien reçoit le prix Gérardmer Fantastic’Arts 2002, le prix du roman d’aventures en 2002, pour « La Mort en prime time », le prix Lion noir en 2011 pour « La Chambre mortuaire » et le prix Sang d’encre 2016 pour « Le berceau des Ténèbres ».