La fin du monde en trinquant – Jean-Paul Krassinsky

La fin du monde en trinquant – Jean-Paul Krassinsky


La fin du monde en trinquant (Album)


Prix habituel EUR 25,00
Neuf: EUR 25,00 EUR En stock
Used from: EUR 25,00 En stock
buy now

Présentation de l’éditeur



1774. Eminent astronome oeuvrant sous le règne de l’impératrice Catherine II de Russie, Nikita Petrovitch est un cochon irascible et peu amène. Contraint de prendre sous son aile Ivan, un chien fou aussi idiot que maladroit, Nikita fait une terrible découverte à travers son télescope : une comète de grande taille menace de percuter la Sibérie, pouvant faire des milliers de victimes…

Méprisé par la cour impériale, le vieux cochon emmène avec lui le jeune chien pour un grand voyage au secours des habitants ignorants de la menace. Mais rien ne se passe comme prévu, et voici le duo kidnappé par une horde de bandits déterminés à monnayer la libération de leurs prisonniers…

Cruautés, rires et sentiments se mêlent avec subtilité et intelligence dans ce nouveau récit « à la russe » de Jean-Paul Krassinsky, observateur toujours amusé des errements et de la nature paradoxale des hommes…

Présentation de l’auteur



Jean-Paul Krassinsky est un dessinateur et scénariste de bandes dessinées français.

Il suit des études d’Art à la Sorbonne puis étudie la communication à l’école Estienne jusqu’en 1994. Il réalise ensuite des illustrations pour des jeux de rôle, des couvertures de romans et travaille comme story-boarder pour des agences de publicité jusqu’en 2004.

Il dessine, sur un scénario de David Calvo, les trois tomes de Kaarib, récit d’aventures de pirates mâtiné de fantastique. En compagnie de Calvo et de Laetitia Schwendimann, il se lance dans un roman-photo en peluche, AK, dont le premier tome sort en 2004 (éditions Carabas). Pour le même éditeur, il a aussi produit plusieurs livres jeunesse, dont la série Courgette, dessinée par Caro. En 2005, il crée la série Les Cœurs boudinés (Dargaud), où il raconte sous forme de courtes nouvelles les aventures douce-amères d’héroïnes un rien enveloppées.

Il sort en 2007 Le Singe qui aimait les fleurs, one-shot dans la collection Poisson-pilote, toujours chez Dargaud, puis commence à collaborer au mensuel Fluide Glacial, dans lequel il relate avec humour les premiers émois sexuels de dizaines d’anonymes. L’album Toutoute première fois sort en 2009. La même année, avec Michelle au dessin, il publie Génial (éditions 12bis).

Il retrouve la collection Poisson Pilote en 2010 avec les Fables de la poubelle, partant du principe que toutes les belles histoires ont déjà été racontées et qu’il serait temps de raconter les autres. Deux tomes de ces fables pour le moins atypiques ont été publiés. En 2011, en compagnie de Maïa Mazaurette, il entame dans Spirou une nouvelle série, Sale Bête !

Avec « Le Crépuscule des idiots » (2016), Jean-Paul Krassinsky nous propose une fable nietzschéenne hilarante et tragique sur l’origine des religions.

Krassinsky vit et travaille à Paris.