L’émancipation promise – Pierre-André Taguieff

L’émancipation promise – Pierre-André Taguieff


L’émancipation promise (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Présentation de l’éditeur



En avons-nous fini avec les illusions du progrès ? C’est au retour des grands discours prométhéens que nous assistons avec leurs cortèges d’utopies meurtrières.

Dénonçant les nouvelles fabriques de la surhumanité, le philosophe de l’extrême lucidité en appelle ici au réveil de la raison.

Dans ce livre savant et moqueur, Pierre-André Taguieff passe au scalpel l’idéal moderne par excellence, celui d’émancipation, qui exalte, mobilise et aveugle depuis longtemps les Modernes. Le temps est venu de soumettre à un examen critique sans complaisance cette notion qui fait partie du prêt-à-penser dont se sont emparés les utopistes et les démagogues de toutes obédiences.

Comment expliquer que cette notion banale ait pu devenir un thème philosophique et politique majeur depuis la fin du xviiie siècle, sous la forme du projet universaliste de l’émancipation du genre humain comme sous celle de l’autonomie croissante de l’individu ?

Taguieff analyse la formation philosophique de l’idée d’émancipation, explore ses usages politiques et dissèque ce qu’il appelle l' » émancipationnisme « , produit de la corruption idéologique de cette idée-force. Car l’émancipation comme projet global appelle une critique fondamentale : ce qui est rejeté subrepticement, voire diabolisé, ce sont les attachements, les fidélités, les enracinements, les mémoires particulières, donc la transmission. Il s’agit d’un programme de refonte anthropologique, visant à créer l' » homme nouveau « , chimère d’une société mondiale d’individus également émancipés. La généalogie d’une idée floue, pour penser librement le monde de demain.

Présentation de l’auteur



Pierre-André Taguieff, né d’un père russe et d’une mère d’origine polonaise, est un philosophe, politologue et historien des idées français.

Il est directeur de recherche au CNRS attaché au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) et enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris. Membre du cercle de réflexion — le Cercle de l’Oratoire —, il fait également partie du comité de rédaction de la revue de ce cercle, Le Meilleur des Mondes, ainsi que de celui de la revue Des Lois et des Hommes.

Taguieff est l’auteur de nombreux ouvrages touchant à la fois aux domaines de la politique, l’histoire des idées, la sociologie et la théorie de l’argumentation. Préoccupé notamment par les questions du racisme, de l’antisémitisme et des idéologies d’extrême droite, il s’est fait connaître par ses travaux pionniers sur le populisme, la « Nouvelle droite » et le Front national.

Penseur engagé et volontiers polémiste, son parcours hétérodoxe va de « l’anarcho-situationnisme au chevénementisme patriote de la Fondation du 2-Mars ». Il est conseiller du CRIF. Se réclamant des idées de la gauche républicaine, décrit également comme un « libéral social conservateur », ses prises de position et ses travaux (notamment sur la « Nouvelle droite » et la « nouvelle judéophobie ») ont fait l’objet de controverses médiatisées.

Taguieff se veut engagé dans la lutte « contre tous les racismes » qui nécessite selon lui une réflexion rigoureuse et une définition sans équivoque des enjeux en présence.