Les derniers jours du siège d’Alesia – David Romeuf, Alain Deyber

Les derniers jours du siège d’Alesia – David Romeuf, Alain Deyber


Les derniers jours du siège d’Alesia: 22-27 septembre 52 av. J.-C. Préface de Yann Le Bohec (Broché)


Prix habituel EUR 21,00
Neuf: EUR 21,00 EUR En stock
Used from: Non disponible
Release date: December 5, 2019.
buy now

Présentation de l’éditeur



Qui ne connaît l’épisode du siège d’Alesia (août-septembre 52 av. J.-C.) ? Les savants qui ont étudié cet événement de la Guerre des Gaules ont proposé moult hypothèses pour expliquer la défaite de Vercingetorix. Beaucoup sont sérieuses, d’autres ne reposent que sur des présupposés sans lien avec les sources, quand elles ne sont pas tout simplement fantaisistes.

En réalité, la quasi majorité des écrivains est passée à côté d’un phénomène astronomique : l’éclipse totale de lune qui s’est déroulée dans la nuit du 25 au 26 septembre 52.

Cet ouvrage reprend l’ensemble de la question sur la base des recherches les plus récentes, et démontre que cette éclipse indiscutable pourrait être la cause réelle de la défaite de Vercingetorix, relativisant la victoire de César où le talent ne fut pour rien.

Présentation de l’auteur



Administrateur civil hors classe, ancien sous-préfet et auditeur de la 48e session nationale de l’Institut des Hautes Etudes de Defense Nationale (IHEDN/AA48), docteur d’Etat en histoire et civilisation de l’Antiquité de l’université de la Sorbonne – Paris IV,

Il est depuis janvier 2011 directeur d’un établissement public de l’Etat. Spécialiste des problèmes de la guerre dans le monde celtique, expert en militaria celtiques et romains, il est chercheur associé au CNRS (UMR 6298 – ARTeHIS; Dijon).

Il a participé à des nombreux chantiers de fouilles archéologiques préventives et programmées en France, où il a notamment dirigé les fouilles de l’oppidum celtique de La Pierre d’Appel à Etival-Clairefontaine (88480) de 1967 à 1981. Par ailleurs, il a participé ou contribué à plusieurs missions archéologiques au Maghreb.

Il est membre fondateur de l’Association Française pour l’Etude de l’Âge du Fer (Paris) et de l’association Archéo Vosges (Saint-Dié-des-Vosges).

Alain Deyber est chevalier dans l’ordre national du mérite.