Marie-Antoinette l’indomptée – Elisabeth Reynaud

Marie-Antoinette l’indomptée – Elisabeth Reynaud

Présentation de l’éditeur



Biographe de grandes figures féminines, Élisabeth Reynaud décrypte le destin d’une reine, Marie-Antoinette (1755-1793).

Qui fut vraiment Marie-Antoinette ? Pour le découvrir, il a fallu, par-delà les siècles, entendre sa voix. En s’appuyant sur les correspondances, chroniques, mémoires rédigés au XVIIIe siècle par les ambassadeurs, ministres, gouvernantes, duchesses et femmes de chambre, Elisabeth Reynaud nous donne à lire son journal intime.

Celui d’une femme, qui eut le courage d’afficher sa singularité et de s’affranchir de l’étiquette pesante de la cour de France, où elle arrive en 1770, à 14 ans, pour épouser le dauphin.

On y entend ses cris d’amour, d’orgueil, de colère ou d’angoisse. On découvre au plus près celle qui fut l’épouse de Louis XVI, l’amante du comte de Fersen, l’amie passionnée de la Polignac, mais aussi la mère de quatre enfants, dont trois moururent en bas âge.

Le portrait de celle qui monta à l’échafaud le 16 octobre 1793, à la veille de ses 38 ans, ayant affronté son destin

Présentation de l’auteur



Scénariste et romancière, Élisabeth Reynaud est connue pour ses biographies de femmes hors du commun : Thérèse d’Avila ou le divin plaisir (Fayard, 1997), Madame Élisabeth, sœur de Louis XVI (Ramsay, Prix Bel Ami 2007), Le Petit Trianon et Marie-Antoinette (Télémaque, 2010), Le Roman de Sissi (Le Rocher, 2010), Niki de Saint-Phalle (Écriture, 2014), Céline Dion (Archipoche, 2014), Thérèse de Lisieux (Presses du Châtelet, 2018). Elle vit à Paris.