Vita nostra : Tome 1, Les métamorphoses – Marina et Sergueï Diatchenko

Vita nostra : Tome 1, Les métamorphoses – Marina et Sergueï Diatchenko


Les métamorphoses : Vita Nostra (Broché)


Prix habituel EUR 25,90
Neuf: EUR 25,90 EUR En stock
Used from: EUR 25,90 En stock
buy now

Présentation de l’éditeur



Vita nostra brevis est, brevi finietur… « Notre vie est brève, elle finira bientôt… »

C’est dans le bourg paumé de Torpa que Sacha entonnera l’hymne des étudiants, à l’« Institut des technologies spéciales ». Pour y apprendre quoi ? Allez savoir. Dans quel but et en vue de quelle carrière ? Mystère encore. Il faut dire que son inscription ne relève pas exactement d’un choix : on la lui a imposée… Comment s’étonner dès lors de l’apparente absurdité de l’enseignement, de l’arbitraire despotisme des professeurs et de l’inquiétante bizarrerie des étudiants ?

A-t-on affaire, avec Vita nostra, à un roman d’initiation à la magie ? Oui et non.
On évoque irrésistiblement la saga d’Harry Potter et plus encore Les Magiciens de Lev Grossman.

Mêmes jeunes esprits en formation, même apprentissage semé d’obstacles. Mais c’est sur une autre terre et dans une autre culture, slaves celles-là, que reposent les fondations d’un livre qui nous rappellera que le Verbe se veut à l’origine du monde.

Les lecteurs de fantasy occidentale saturés d’aspirations à l’héroïsme tous azimuts en seront tourneboulés.

Présentation de l’auteur



Marina et Sergueï Diatchenko sont deux auteurs du fantastique russes.

Sergueï est docteur en psychiatrie, mais aussi scénariste pour le cinéma. Marina était actrice de cinéma et de théâtre. Ils se sont mariés en 1993.

Leur début littéraire a commencé en 1994. Ils ont écrit 24 romans, des dizaines de récits et nouvelles dont le tirage total dépasse le million d’exemplaires. En général, leurs œuvres sont éditées par une des plus grosses maisons russes, Eksmo.

Marina et Sergueï ont reçu plus de 60 prix que ce soit littéraires ou cinématographiques. Parmi les prix littéraires, on peut noter le Aelita (pour la contribution au fantastique), l’Escargot de Bronze (le prix de Boris Strougatski) et le prix commémoratif de Kir Boulytchov, pour l’humanisme dans l’art.

Lors de l’Eurocon 2005, à Glasgow, ils ont été nommés, suite au vote des représentants des 24 pays, meilleurs écrivains du fantastique européen.

Le roman La Caverne de Marina et Sergueï Diatchenko est un chef-d’œuvre du fantastique russe.

C’est d’après leur scénario que Fiodor Bondartchouk a tourné L’Île habitée, adaptation à l’écran du roman des frères Strougatski.